Hommage à Michel DuPasquier, membre d’honneur de Patrimoine suisse, section vaudoise


10 décembre 2023

Le comité de la section vaudoise de Patrimoine suisse a appris avec une profonde tristesse la disparition de l’un de ses membres, Michel DuPasquier, décédé le 18 novembre dernier à l’âge de 78 ans. L’architecte yverdonnois a été un membre très apprécié de la Commission technique de l’association.

Guy Vorlet, son collègue et ami, lui rend hommage.

.
A Michel

On dit que les pierres ne parlent pas, mais que le bois vit en permanence. Après avoir appris la triste nouvelle du décès de Michel DuPasquier et l’ayant très bien connu, et bien, je suis certain qu’elles parlent, ces vieilles pierres. Elles dialoguent entre elles, vieilles et nouvelles, rénovées, préservées ou fraîchement taillées. Elles chantent avec le bois, les forêts, les champs, les villages, les paysages. Et si l’on prend le temps de les écouter, on peut entendre la demeure de La Doges et sa charpente se rappeler avec émotion et tendresse de l’instant où Michel DuPasquier a appris qu’André et Odette Coigny le léguaient à Patrimoine suisse. « Il n’y croyait pas », se souviennent les chaînes d’angle – « Il ne s’y attendait pas », murmurent le balcon et ses consoles – « Tout humble qu’il était, Michel DuPasquier ! », s’exclament les chambranles et les allèges des fenêtres.

Écoutons-les, toutes ces voûtes, ces rosaces et ces chemins de ronde qui ensemble claironnent haut et fort : « C’est grâce à lui, grâce à Michel DuPasquier, que nous existons encore, que nous sommes nettoyées, restaurées, mises en valeur ; grâce à lui aussi que nous rencontrons parfois de nouvelles pierres, de nouveaux édifices qui viennent appuyer leur jeunesse sur la colonne de notre expérience. Entrelaçant leur modernité à notre histoire tout en préservant et valorisant les deux. » – « Oui c’est bien vrai, chantent en chœur tous les monuments du patrimoine vaudois, Michel DuPasquier fut un fidèle défenseur de l’harmonie et du goût, a porté un grand respect à notre existence. » Il a donné des lettres de noblesse aux murs que d’aucuns croyaient trop vieux, il a incarné littéralement l’esprit même du « patrimoine ».

Et si vous n’entendez pas chanter les pierres et les murs, les tours et les créneaux, les maisons et les châteaux, alors ouvrez les yeux et regardez. Lorsque vous apercevrez un paysage harmonieux, un village niché au pied d’une colline, un château fièrement campé sur son éminence, il est sans doute possible que Michel Duspaquier ait été l’artisan de la préservation de ce qui enchante votre regard. Préserver la beauté d’hier, faire des liens avec celle d’aujourd’hui, écrire notre histoire en écoutant le passé pour valoriser le présent. C’est tout cela que nous devons à Michel DuPasquier, c’est tout cela que notre patrimoine bâti et les générations futures lui doivent.

Son souvenir restera aussi longtemps que les édifices qu’il aimait tant traverseront les années et les siècles, entretenus et protégés par tous les acteurs et les amis du patrimoine qui poursuivent le chemin qu’il nous a montré.

Guy Vorlet, à Yverdon-les-Bains, le 6 décembre 2023.

Photo Sarah Carp