Excursions

Patrimoine suisse, section vaudoise organise trois fois par année pour ses membres des excursions hors du canton de Vaud. C’est l’occasion de découvrir, dans le cadre de visites commentées, le riche patrimoine de la Suisse et celui de nos pays voisins.

[page en cours de construction, les liens ne sont pas encore actifs]

 

Excursions 2018

Le Vieux Lyon renaissance, ses traboules et son Musée des Tissus

4 et 5 mai 2018

Vendredi: voyage à Lyon en train; visite des traboules du quartier Croix-Rousse et de l’Atelier des Soieries

Samedi: visite du Vieux Lyon, visite guidée du Musée des Tissus; retour à Lausanne

→ Détails dans A Suivre n° 74

 

Excursions 2017

Saint-Gall

26 août 2017

Le quartier du couvent, avec sa magnifique cathédrale baroque, forme un ensemble historique. La bibliothèque du couvent – avec la salle baroque hors église probablement la plus belle de Suisse – réunit actuellement 170’000 livres. Le coeur de la collection de la bibliothèque est constitué par les 2100 manuscrits. Le quartier du couvent a été inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1983.

Dans la vieille ville de St-Gall, on peut admirer les nombreuses maisons bourgeoises du XVIe au XVIIIe siècles, dotées de magnifiques oriels, souvent peints. Les établissements de restauration de la ville sont très diversifiés. Cela va du traditionnel restaurant à l’étage au café avec terrasse en trottoir, qui invitent à une pause et à déguster les spécialisée locales .

→ Descriptif dans A Suivre n° 72


Ronchamp – Audincourt – Château de Villersexel

10 et 11 juin 2017

La chapelle Notre-Dame-du-Haut est une chapelle catholique construite de 1953 à 1955 sur la colline de Bourlémont à Ronchamp, dans la région française de Bourgogne/Franche-Comté. C’est une création de l’architecte franco-suisse Le Corbusier. Elle est érigée à l’emplacement d’un ancien sanctuaire romain et d’une ancienne chapelle reconstruite une première fois dans l’entre-deux-guerres. Elle est inscrite aux monuments historiques en 1965 puis classée en 1967. C’est en 1999 qu’elle obtient le label «Patrimoine du XXe siècle». En 2016, le site est classé, avec 16 autres oeuvres architecturales de Le Corbusier, au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’église du Sacré-Coeur d’Audincourt est considérée comme l’un des hauts lieux de l’art sacré du XXe siècle. Elle symbolise les attentes de l’après-guerre, entre architecture minimaliste, utopie pacifiste et art sacré. Béton armé et pierre appareillée se mêlent dans cette église moderne, qui s’inspire de plusieurs styles. Son baptistère et son clocher évoquent en effet l’architecture byzantine, tandis que le portique de l’entrée et la toiture rappellent plutôt les temples antiques. Des artistes de renoms furent sollicités pour la décoration de l’église du Sacré-Coeur. Ainsi la mosaïque qui orne la façade principale est de Jean Bazaine, les vitraux de la crypte, le pavement et une mosaïque murale ont été réalisés par Jean Le Moal. Mais ce sont surtout les vitraux de la nef et du choeur, dessinés par Fernand Léger, qui ont rendu célèbre ce lieu de culte. Leurs motifs colorés représentent les thèmes de la Passion du Christ.

Le château de Villersexel date des années 1880. Il fut reconstruit en retrait des ruines du précédent, détruit par les flammes durant la fameuse bataille de Villersexel, les 9 et 10 janvier 1871. Le visiteur découvre ainsi un vaste édifice de style Louis XIII, en briques et pierres, dont l’intérieur a conservé son aspect d’origine. Le château propose également table et chambres d’hôtes ainsi que des visites ou des séminaires.

→ Descriptif dans A Suivre n° 71


Romont

6 mai 2017

L’Abbaye de la Fille-Dieu est un couvent de moniales cisterciennes. Fondée au XIIe siècle, l’abbaye a connu les vicissitudes de l’histoire mais la vie monastique ne fut jamais interrompue. Le 14 août 1975, soeur Hortense Berthet est élue 40e abbesse par la communauté monastique. Elle entreprendra des travaux importants. Après la bibliothèque de l’Abbaye dont les rayons s’enrichissent rapidement en titres et disciplines variées, elle va restaurer l’église qui a été défigurée à la fin du XIXe siècle. Ainsi, en 1990 une grande rénovation est entreprise; les bâtiments monastiques sont modernisés et l’église abbatiale restaurée. De nouveaux et lumineux vitraux sont montés et les anciennes stalles (datant de 1618) sont réinstallées dans le chœur. Une nouvelle dédicace a lieu le 31 août 1994.

Saint-Pierre-aux-Liens est l’une des constructions majeures témoignant du renouveau de l’art sacré. Le chœur de l’église est orné d’une vaste composition qui couvre le mur entier du chevet plat. Une suite de vitraux non figuratifs ont été imaginés par Yoki (Émile Aebischer).

→ Descriptif dans A Suivre n° 71


Excursions 2016

Jura – Route des Vitraux

3 et 4 septembre 2016

Samedi
Malleray: visite de l’église St-Georges de , vitraux de Jean-François Comment.
Moutier: visite de Notre Dame de la Prévôté, vitraux d’Alfred Manessier, mobilier liturgique de Georges Adam; visite de la Collégiale Saint-Germain, vitraux de Coghuf.
Vicques: visite de l’église, vitraux de Bernard Schorderet.
Delémont: visite de l’église réformée, vitraux de Bodjol; visite de la chapelle Saint-Joseph, vitraux d’André Bréchet.
Cornol: visite de l’église, vitraux de Roger Bissière.

Dimanche
Porrentruy: visite guidée à pied de la vieille ville et de l’église St-Pierre.
Mormont: visite de la chapelle de St-Nicolas de Flue, vitraux d’André Bréchet.
Courfaivre: visite de l’église, vitraux de Fernand Léger, tapisserie de Jean Lurçat
Soubey: visite de l’église, vitraux de Coghuf

→ Descriptif dans A Suivre n° 69


Genthod & Nyon

23 avril 2016

Visite de la propriété «Les Grands Châtillons», Genthod.
Visite du domaine de Saussure, Creux-de-Genthod
Visite des chantiers du temple de Nyon et de l’Eglise Libre, commentée par N. Delachaux, architecte

→ Descriptif dans A Suivre n° 68


Excursions 2015

Saint-Maurice – Basilique, trésor et site archéologique

31 octobre 2015

Visite exceptionnelle commentée de la basilique, trésor et site archéologique.

→ Descriptif dans A Suivre n° 67


Val di Susa (Italie)

28, 29 et 30 août 2015

Vendredi
Arrêt à Salbertrand qui fut une étape lors de la Glorieuse Rentrée des Vaudois à la fin du XVIIe siècle.
Les parois de l’église Saint- Jean-Baptiste, déjà citée en 1057, ont été entièrement couvertes de fresques à partir de 1506.
La chapelle San Cristoforo à Oulme avec ses peintures murales de 1534, récemment découvertes et restaurées.
Visite du Fort d’Exilles (XVI-XIXe) avec son histoire mouvementée. Il compte parmi les fortifications les plus imposantes de la région. La partie amont de la vallée a été française de 1343 à 1713, la frontière se situant alors non loin de ce fort.
Visite de l’église Saint-André à Ramats mentionnée pour la première fois à la fin du XVe. Les fresques racontent l’histoire de l’apôtre saint André Ville de Susa.
Promenade dans la Susa Romana, qui compte de nombreux monuments de l’époque romaine comme l’arc d’Auguste (IXe-VIIIe av. J.-C., un des arcs les mieux conservés de l’Italie du Nord), l’aqueduc, l’amphithéâtre et la Porta Savoia.

Samedi
Visite du bourg de Novalesa et de son abbaye. En parcourant la Via Maestra, on observe des vieilles auberges ornées d’emblèmes héraldiques témoignant de son passé de lieu de transit vers le Col du Mont-Cenis
L’Eglise Santo Stefano possède une riche collection de tableaux et un chef-d’oeuvre d’orfèvrerie, la chasse de Sant’Eldrado.
L’Abbaye de Novalesa, une des plus anciennes fondations monastiques bénédictines de l’arc alpin (726 ap. J.-C.) a été un des centres culturels les plus importants à l’époque carolingienne. Les chapelles se trouvant dans le complexe abbatial sont d’une rare beauté Visite de la ville de Susa en passant par l’église de San Saturnino du XIe, située sur un terrain privé.
La cathédrale San Giusto, consacrée en 1029, et qui connut des remaniements successifs : style roman, gothique et baroque. Le couvent des Franciscains et ses deux cloîtres qui aurait été fondé, selon une légende par François d’Assise en 1214.
Le Musée diocésain d’Art Sacré qui abrite les oeuvres d’art les plus précieuses du Trésor de la Cathédrale de Saint Juste et du Trésor de l’Eglise de la Madone du Pont, ainsi que des oeuvres d’orfèvrerie et des statues en bois, des parements et des peintures provenant de différentes zones du Val di Susa. Il abrite aussi le Trittico del Rocciamelone, triptyque datant de 1358.

Dimanche
Visite de l’Abbaye de la Sacra di San Michele. Commencée à la fin du Xe, elle est une des abbayes bénédictines les plus célèbres et figure aujourd’hui parmi les plus importants ensembles architecturaux de la période romane en Europe. On arrive à la Porte du Zodiaque en gravissant les marches d’un chemin «ascensionnel».
Visite du centre historique d’Avigliana. Le coeur médiéval de la ville est la Piazza Conte Rosso, caractérisé par l’ancien puits, les édifices en briques et leurs arcades monumentales. En haut, le château d’Ardouin (Xe) le surveille: la dot de la comtesse Adelaïde de Susa aux Savoyards, qui devint un avant-poste des ambitions de la dynastie sur la région turinoise, et qui fut démantelé par les Français en 1690. L’église San Giovanni (XIIIe) conserve des oeuvres précieuses comme la chaire (XVIe) et des tableaux de Defendente Ferrari ; près de l’église on peut observer la Tour de l’horloge. Parmi les édifices sacrés d’Avigliana on signale l’église San Pietro (XIIe); l’église Santa Maria Maggiore, de plan roman avec des modifications dans un esprit gothique au XIVe. Promenade à travers les ruelles moyenâgeuses de la cité près du Palais du Bienheureux Humbert, construit suite à un legs de 1347 et siège de l’ancien Hôpital, où étaient accueillis les pèlerins.

→ Descriptif dans A Suivre n° 66


Musée de la lunette, Morez & Villa Palladienne, Syam

2 mai 2015

Musée de la lunette à Morez: passeur de mémoire et de savoir-faire entre les générations de lunetiers et d’opticiens, le musée s’affirme comme un lieu vivant où se côtoient les témoignages des gens de la lunetterie et les idées futuristes des nouvelles générations. Chaque année, les thèmes de la lunette, l’oeil, l’optique, la vision, la lumière, la couleur sont déclinés dans diverses expositions temporaires. Le musée recèle aussi dans son écrin une collection de peintures françaises et hollandaises du 17e au 19e siècle, offerte à sa ville natale par le collectionneur François-Honoré Jourdain.

Villa Syam: véritable dynastie de Maîtres de Forges, les «Jobez» alliés aux «Monnier» influencèrent considérablement la vie politique et socio-économique de la vallée de Syam. Industriels avisés, hommes politiques influents, ils édifièrent des usines, des écoles, des églises et des châteaux dont la «Villa Palladienne». Elle fût imaginée par Emmanuel Jobez, inspirée par un voyage en Italie pour devenir un lieu de vie paisible et un berceau culturel. Préservée et maintenue en état par les descendants de Sadi Carnet, elle sera vendue en 2001 à un couple de Jurassiens passionnés. Désormais occupée toute l’année, la maison choyée est ouverte au public.

→ Descriptif dans A Suivre n°65


Excursions 2014

Alsace – Colmar, Rixeim & Ottmarsheim

11 & 12 octobre 2014

Samedi
Visite guidée du Vieux Colmar et de l’église des Dominicains où se trouve provisoirement le célèbre retable d’Issenheim.

Dimanche
Visite guidée du Musée du Papier peint à Rixheim. Depuis 1797, le papier peint fait partie de la vie de Rixheim (Haute-Alsace); on continue de nos jours à y imprimer des papiers peints panoramiques. Ouvert en 1983,Le Musée du Papier peint fait vivre cette tradition avec le soutien de la Ville de Rixheim.
Visite de l’ensemble abbatial à Ottmarsheim. Située sur la Route Romane d’Alsace, l’église Saints Pierre et Paul d’Ottmarsheim est un joyau de l’architecture romane au XIe siècle. Edifiée entre 1020 et 1030 par Rodolphe d’Altenbourg, l’un des fondateurs de la famille des Habsbourg, elle est consacrée en 1049 par le pape alsacien Léon IX. Son plan centré octogonal, copie de la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle, en fait un édifice unique de l’architecture religieuse en Alsace.

→ Descriptif dans A Suivre n° 64


Vully – Châteaux & maisons de maître

5 juillet 2014

Visites commentées des châteaux de Saint-Aubin, de Constantine, de Salavaux, de Mur (avec présentation des vins du domaine et dégustation) et de Guévaux.

→ Descriptif dans A Suivre n° 63


Sion

3 mai 2014

Parcours Wakker, commenté par Mme Magali Reichenbach, secrétaire de la section Valais romand.
Visite guidée des thermes romains et de la Tour des Sorciers, seule tour subsistant des remparts qui entouraient la ville.

→ Descriptif dans A Suivre n° 62